On investit l’atelier

En janvier, on a commencé à organiser notre atelier à TMI (Magdelaine en action au transpalette !), changé de box pour avoir l’électricité, balayé, nettoyé, rangé (vous ne voyez pas Romain? Cherchez bien sous le plan de travail, il fait la poussière…), puis recommencé à concasser avec notre petit concasseur, en attendant son grand frère (qui arrive, c’est une question de semaines et il nous tarde !).

L’équipe de bénévoles s’agrandit avec un Romain multitâches donc, et Michel, esprit créatif, à la pointe sur les questions de voirie, de mobilier urbain et d’accessibilité PMR et vélo, il est notre homme de la situation et planche, avec Bernard et Magdelaine, sur le sujet du banc.

Bienvenue à tous les 2 !

« Balance pas ta coquille ! », le bilan 

7 communes partenaires, 5,8 tonnes de coquilles collectées, malgré l’interdiction de vente des huîtres du bassin d’Arcachon.

Cette opération de collecte, c’est aussi 222 bacs collectés par notre partenaire ÉDEA-les Détritivores, 15m3 de coquilles stockées, 9 parutions presse et… 140h de bénévolat !

Distribuer affiches et flyers, sensibiliser, faire passer le mot, visser, vernir, agrafer, réparer des caisses palettes, manutentionner, livrer, … voilà comment les bénévoles ont œuvré sur cette opération, un grand M E R C I  à ces irremplaçables petites mains de l’ombre qui font la lumière chez Coquilles !

La collecte de coquilles est terminée !

Du 23 décembre 2023 au 7 janvier 2024, l’association a collecté 5.8 tonnes auprès de 7 communes engagées dans la collecte des coquilles de coquillages issues de la consommation. Télécharger les adresses des points de collecte.

Les coquilles sont collectées par les Détritivores puis nous les valoriserons en amendement agricole et en mobilier en béton coquillier.

Un grand merci à nos bénévoles qui ont distribué flyers et affiches, verni les pancartes, accroché la signalétique sur chaque site de collecte et rendent cette opération possible !

Que dépose-t’on dans un bac à coquilles?
Toutes les coquilles de coquillages ne contenant plus de chair (ou très peu) : coquilles d’huîtres, de St Jacques, couteaux, palourdes, praires, amandes, pétoncles par exemple.
Que n’y met-on pas?
On ne met pas de coquilles de moules, bulots et bigorneaux parce-qu’elles contiennent trop de matière organique restante qui ne pourra pas être éliminée par simple rinçage et séchage à l’air libre et générera beaucoup de nuisances.

En déposant tes coquilles dans l’un des points de collecte, tu fais un geste pour la planète et pour l’emploi local et inclusif !

7 communes se sont engagées sur la période des fêtes

Cette année, 3 communes supplémentaires étaient partenaires de cette opération de collecte. Aux côtés de Bordeaux, du Bouscat, de St Jean-d’Illac et du Taillan, se sont mobilisées en plus cette année Bègles, Canéjean et Martignas pour permettre à leurs habitants de donner une seconde vie aux coquilles de coquillages engloutis lors des réveillons.

Des coquilles ensachées pour nos maraîchers et viticulteurs

Parallèlement à l’opération collecte, il y a eu l’opération « amendement », on vous explique.

Les coquilles collectées jusqu’à maintenant ont été stockées et criblées puis cédées à de petits maraîchers et viticulteurs girondins pour amender leurs sols et en neutraliser l’acidité.

Notre place dans cette opération

Impulser un changement de comportement en proposant une alternative durable à la chaux communément utilisée en agriculture, des coquilles versus du calcaire fossile.
Répondre aux besoins spécifiques de petits agriculteurs en proposant de petits conditionnements permettant une manutention à la main. 

Coquilles et les Détritivores sur le pont !

La collecte continue jusqu'au 7 janvier. Bon réveillon !

Vous êtes nombreux à jouer le jeu de la collecte, M É R C I 🙏
Nous vous rappelons que malgré l’interdiction de vente de Les Huîtres Arcachon – Cap Ferret, les points de collecte peuvent accueillir d’autres coquillages (vides SVP!) : St Jacques, coques, praires, palourdes, amandes, pétoncles, couteaux.
❌ Nous vous remercions de NE PAS DÉPOSER de : moules, bulots, bigorneaux qui nous sont difficiles à traiter pour le moment.
Vous avez été tellement nombreux à déposer vos coquilles que certains bacs sont de nouveaux pleins.
‼️ Merci de ne pas les saturer ‼️
Vous pouvez :
– vous lancer dans une petite marche régénératrice🚶🏽jusqu’à un autre point de collecte (voir adresses en haut du site), soyons fous!
– attendre la prochaine collecte 🚛 de Les Détritivores Bordeaux prévue mardi prochain (des coquilles vides dans une poche plastique bien fermée, ça ne pue pas!), les bacs sont là jusqu’au 7 janvier, vous avez le temps!
Merci pour votre compréhension et bon réveillon à tous ! 🎉

Remise des prix ESS Bordeaux Métropole

À l’occasion de la remise des Prix Coup de Cœur ESS de Bordeaux Métropole, nous avons reçu le prix spécial Christian Valadou
Ellande s’est lancé dans l’art du discours improvisé avec brio 😉
Le Prix coup de cœur ESS récompense chaque année 3 initiatives engagées dans une économie plus solidaire, plus responsable et plus durable.
Cette année : l’association Renée (réemploi de matériel électrique et électronique), l’Amicale Laïque Bordeaux Benauge (mobilité douce des élèves), Servi en Local (circuit court du champ à l’assiette, de l’agriculture paysanne à la restauration), bravo à eux 3 !
Et nous on bénéficie d’un parcours accompagnement de la Métropole 🙂

Accompagnement communication

Grâce au Prix des Jeunes Associations de la Ville de Bordeaux, nous avons la chance de bénéficier d’un accompagnement en communication de la part de l’association les Entrepreneures Bienveillantes. Les Bienveillantes sont une communauté de femmes entrepreneures qui œuvrent pour l’empowerment, la solidarité, l’éthique et l’écologie.Après une première rencontre et un diagnostique de nos besoins, l’équipe bénévole des Bienveillantes s’est mobilisée pour nous proposer de travailler sur la stratégie de communication réseaux sociaux et le site internet. De chouettes rencontres et des échanges productifs, un grand merci à Laetitia, Céline, Bérengère, Morane, Nanja et Laetitia, maintenant la balle est dans notre camp, nous nous y attelons dès la période des fêtes passée.

L’équipe s’agrandit !

En octobre, nous avons accueilli Magdelaine comme stagiaire.

Magdelaine est étudiante en design, développement durable et matériaux innovant à l’École de Condé et certains d’entre vous la connaissent puisqu’elle avait déjà travaillé avec nous sur le rendu de surface de notre béton coquillier et un projet de banc.

Au programme : dessin de mobilier et petit mobilier, mise en 3D, concassage, coulage, polissage, impressions 3D, et missions d’animation. Pas de quoi s’embêter et nous, on est super contents de voir l’équipe s’agrandir et de pouvoir faire avancer la partie valorisation en béton coquillier.

Opération collecte de fin d’année

affiche collecte
collecte fêtes de fin d’année

Du 19/12 au 4/01, Coquilles expérimente une collecte auprès des particuliers et en partenariat avec l’Huîtrier de Bacalan, sur les Halles de Bacalan.

Cette collecte se matérialisera par un bac situé au niveau de la borne de tri sélectif des Halles, accessible aux habitants qui souhaitent donner une seconde vie à leurs coquilles vides.

Un totebag spécial coquilles est mis en vente à cette occasion, il te permettra de faire ton marché et de rapporter tes coquilles vides en point d’apport volontaire.

Après quelques semaine de stockage, ces coquilles seront concassées puis commercialisées sous la forme d’amendement calcique des sols de neutraliser l’acidité des sols maraîchers ou viticoles (ou ton jardin).

Pour soutenir cette initiative, tu peux :

  • rapporter tes coquilles vides en point d’apport volontaire sur les Halles du 19/12 au 4/01
  • adhérer à l’association sur Helloasso
  • adhérer à l’association et acheter votre totebag toujours sur Helloasso
  • acheter ton totebag sur le site du marché solidaire de Bordeaux

Merci à tous nos partenaires sans qui cette collecte n’aurait pu voir le jour :

  • les Détritivores à la logistique et au stockage
  • les Halles de Bacalan pour l’accueil du point d’apport volontaire
  • l’Huîtrier des Halles pour sa participation en tant que commerce de bouche
  • Maylis, l’ostréicultrice de la place Maran